Indices pour l’enquête : le personnel du Second Hôpital de l'Université Médicale de Jilin et de l’Hôpital paramilitaire de Changchun travaille des heures supplémentaires afin de compléter les greffes de reins

[Site Clartés et Sagesse]


Le 4 avril 2006 l’Association Falun Dafa et le site Minghui (Clartés et Sagesse) ont fondé « La Coalition pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong en Chine (CEPFG) ». Cette coalition demande aux personnes de tous les milieux de recueillir des indices qui aideraient l’enquête sur le prélèvement illégal des organes. Ce qui suit sont quelques indices que nous avons obtenus récemment. Nous espérons que toutes les personnes qui ont des informations spécifiques à ce sujet, nous aiderons à révéler au grand jour les histoires cachées de cette persécution et continueront à exposer la collusion qui existe entre les camps de travaux forcés, les prisons et les hôpitaux en Chine pour persécuter les pratiquants Falun Gong. Ensemble nous nous efforçons de mettre fin à la persécution.

Indices pour l’enquête : le personnel du Second Hôpital de l'Université Médicale de Jilin et de l’Hôpital paramilitaire de Changchun travaille des heures supplémentaires afin d'achever les greffes de reins

Dr Gu du Second Hôpital de l'Université Médicale de Jilin de Changchun contrôle présentement les greffes de reins. Au début, Dr Gu était la personne responsable des greffes de reins à cet hôpital. Avant 2005, pour chaque transplantation de reins le coût fixé par le Second Hôpital à chacune des familles était de 10 000 yuans pour les « frais de transport » Cela ne prenait que trois à cinq jours pour trouver des donneurs de reins avant la transplantation. Durant la haute saison, on fait entre deux et trois opérations par jour. Parfois, on peut achever jusqu’à six ou sept opérations par semaine. En basse saison, on effectue plus de dix greffes de reins par mois.

Le personnel de l’Hôpital paramilitaire de Changchun travaille des heures supplémentaires pour compléter les greffes de reins. D’où vient ce nombre imposant de reins ? Au camp de travaux forcés de Heizuizi, dans les prisons de Heizuizi, Weizigou et Jiutai, ainsi qu’à la prison de Jilin de Changchun, les pratiquants de Dafa sont brutalement torturés. A chaque minute leur sécurité est en grave danger.

Indices pour l’enquête : quelques rapports de prélèvements d’organes illicites en Chine

1. Six greffes de rein ont été effectuées à l'hôpital de Zhongshan à Shanghai en une seule soirée en septembre 2005. Les opérations ont été accomplies de19h. à 5h. le lendemain matin. Les patients receveurs de ces greffes étaient de Corée, du Japon et de Chine. Selon une source interne, un des reins a été prélevé dans une prison de Guangdong sur un homme du nord-est de la Chine en bonne santé d’environ 30 ans.

2. Un homme coréen projetait d'avoir une greffe de foie en mai 2006 à l'hôpital de Renji à Shanghai. Après qu'il soit arrivé à Shanghai, cependant, l'hôpital de Renji a reçu l’ordre qu'aucune opération de greffe d'organe ne pouvait être effectuée à Shanghai. Il a dû aller au Premier Hôpital du peuple de Zhenjiang à Hangzhou pour être opéré. L'opération a eu lieu vers le 3 juin. Selon des sources au courant de la situation, les patients qui attendent des opérations sont de toutes les régions du monde et de divers groupes ethniques, certains sont de Corée et du Japon. La source a également indiqué que les organes ont été prélevés sur des détenus condamnés à des peines d’emprisonnement par des médecins en uniformes militaires.

3. En Corée, il y a une agence qui se spécialise pour faciliter les greffes d'organes. Elle s’occupe des arrangements du voyage des patients à Shanghai, à Guangdong, à Tianjin, à Chongqing et d'autres endroits pour recevoir des greffes. Nous espérons que le personnel concerné pourra mener d'autres enquêtes.

Indices pour l’enquête : un hôpital militaire et une base de missiles sont situés à Huaihua, province du Hunan

Sans compter les Premier, Second, Troisième, Quatrième et Cinquième Hôpitaux du peuple, il y a également l’Hôpital militaire de la ville de Huaihua du nom de l’Hôpital 535. Les experts médicaux militaires se rencontrent souvent là pour « se rassembler et discuter des traitements ».

Une base militaire de missiles est située à Huaihua. Une division militaire de missiles est stationnée dans le canton de Dongkou, province du Hunan. Jiang Zemin a visité Huaihua quelques fois.

Indices pour l’enquête : le système judiciaire est impliqué dans l'affaire de la source des reins pour greffes effectuées par Fu Yaowen au Premier Hôpital de l'Université Médicale de Jilin.

Fu Yaowen, âgé de 48 ans, est le directeur du centre de transplantation d’organes au Premier Hôpital de l'Université Médicale de Jilin. Sa femme travaille pour la Cour provinciale de Jilin. En conséquence, Fu a pu obtenir beaucoup de reins. Nos sources nous disent que bien des patients de greffes de reins ont vu confirmer l’heure de l’opération après avoir contacté Fu Yaowen. Les opérations sont souvent accomplies par l’étudiant de Fu, Wang Gang qui a été transféré du Troisième Hôpital de l'Université Médicale de Jilin au Premier Hôpital.


Traduit de l'anglais au Canada le 18 août 2006

Version chinoise disponible à : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/8/12/135259.html

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/18/76929.html