Lima News (Ohio, USA) : Un groupe est venu à Lima pour dénoncer les prélèvements d’organes sur des personnes vivantes en Chine ; Les pratiquants du Falun Gong affirment être la cible de ces meurtres

Écrit par BETH L. JOKINEN

18 Août 2006

LIMA— Une vieille dame chinoise de 73 ans surnommée “Tante Xu” en faisant des gestes et parlant par le biais d’un interprète, décrit les passages à tabac qui lui ont été infligés pour avoir continué à pratiquer les exercices d’une méthode traditionnelle Chinoise d’amélioration personnelle.


Annie Chen, de Troy, âgée de 10 ans, tenant jeudi, une banderole devant le Centre Municipal de Lima en soutien aux pratiquants du Falun Gong en Chine. (Lima News photo by STEPHANIE J. SMITH)


“J’ai été envoyée dans un autre endroit, une prison, et ai été battue très violemment et j’y ai subi des interrogatoires », a dit « Tante Xu » résidant actuellement à Détroit. Elle n’a pas révélé son nom complet car elle craint pour la sécurité de sa famille encore en Chine.

Cette femme était parmi une dizaine d’autres personnes venues à Lima jeudi après-midi dans l’espoir d’obtenir du soutien pour les pratiquants du Falun Gong en Chine, qui sont battus et tués pour leur croyance et leurs organes volés . Le groupe s’est réuni avec des banderoles devant le Centre Municipal de Lima.

Falun Gong (également appelé Falun Dafa) est une ancienne pratique de méditation mettant en avant les principes moraux d’Authenticité, Compassion et Tolérance. Cette pratique fut réintroduite en Chine en 1992, puis bannie en 1999 par le gouvernement communiste.

Il y a deux groupes qui sillonnent notre Etat cette semaine. Le groupe qui est venu à Lima était à Tolédo et Findlay jeudi et se dirige vers la partie est de l’état aujourd’hui. Les membres du groupe viennent de l’Ohio, du Michigan et du Canada.

“J’ai senti que c’était de mon obligation et devoir moral de révéler ce qui se passe actuellement en Chine », a dit Corey Lee, professeur à l’Université de Findlay, qui est aussi le coordinateur de la tournée. Né à Taïwan, il vit depuis neuf ans aux Etats-Unis.

Lee a dit que des milliers de pratiquants du Falun Gong ont été arrêtés et envoyés dans des prisons, des camps où il a été confirmé que près de 3 000 ont été tués. Il a été découvert en mars que le gouvernement tuait les pratiquants en prélevant leurs organes de leur vivant. Ceci est arrivé approximativement à 5 000 voir 6 000 personnes. Lee précise que le nombre des transplantations d’organes s’est accru de façon exponentielle depuis l’an 2000.

Lee espère que le voyage du groupe à travers l’Etat, aidera à un réveil des consciences sur ce qui se passe en Chine. Il encourage les gens à parler à leurs élus pour qu’ils sachent ce qui se trame là-bas.

“Comparé au Canada, les Etats-Unis ont été plutôt discrets” dit-il. « Nous nous demandons si les membres du Congrès ne savent pas déjà ce qui s’y passe…Nous espérons que l’administration Bush pourra envoyer un comité d’enquête en Chine pour y effectuer en profondeur une enquête complète. »

http://www.limanews.com/story.php?IDnum=28629

Date de l’article original 23/08/2006


Traduit de l’anglais le 24/08

http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/23/77186.html

Retour