Melbourne, Australie : Deux séminaires sont organisés pour dévoiler le prélèvement d’organes du Parti communiste chinois sur des pratiquants de Falun Gong vivants (Photos)

 

[Site Clartés et Sagesse]

 


Écrit par des pratiquants de Melbourne

À midi et durant la soirée du 21 Août 2006, deux séminaires concernant les prélèvements d’organes du PCC sur des pratiquants de Falun Gong vivants ont été tenus au Centre Thomas Moore à Melbourne, foyer du Conseil National Civique. Le président du Conseil National Civique, Peter Westmore, a présidé les séminaires. David Kilgour, l’ancien secrétaire canadien des Affaires pour l’Asie-Pacifique, Edward McMillan-Scott, le vice-président du Parlement Européen, Victor Perton, député de Victoria, Jan Becker, une médaillée olympique d’argent, et deux pratiquantes de Falun Gong – Zhang Dongfan et Dai Zhizhen – ont été invités à prendre la parole.

 

Edward McMillan-Scott

Peter Westmore

 

Peter Westmore, député de Victoria, a dit qu’il a envoyé un courriel à ses collègues du Parlement, les invitant au forum public à Canberra, auquel Mr McMillan-Scott et David Kilgour parleraient. Ce qui a surpris le député Mr Westomore était que l’Ambassade chinoise lui a envoyé un courriel, parce qu’un des collègues de Westmore avait fait suivre son mail à l’Ambassade Chinoise. Alors M. Westmore a envoyé un courriel au consulat Chinois pour les inviter au forum. Le consulat chinois lui a répondu mais ne lui a pas dit s’il y participerait. M. Westmore lui a réservé une place.

M. Westmore a dit qu’il a lors du séminaire invité tout le monde à écrire à chaque membre du parlement, à chaque PDG des grandes compagnies australiennes, et au président du Comité Olympique au sujet du prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants. Il a dit que chacun devrait inviter ses amis à écrire une lettre. M. Westmore a dit que les politiciens et hommes d’affaires australiens sont au courant de ce qui se passe en Chine, mais ils ne veulent pas en parler, parce qu’ils veulent faire affaire avec les Chinois. Il a également dit que si chacun faisait un pas en avant, alors le pouvoir pervers serait éliminé et les mauvais comportements cesseront.

Mr Kilgour a dit que l’on peut comparer la persécution du Falun Gong par le PCC avec la persécution des Chrétiens par l’empire Romain. Il a dit que la croyance en « Authenticité-Bienveillance-Tolérance » est à l’opposé de la brutalité du PCC. Mr Kilgour a énuméré les preuves du prélèvement d’organes du PCC sur des pratiquants de Falun Gong vivants. Afin de stopper ces atrocités, il a demandé aux gens d’écrire ou faire appel aux membres du congrès et aux sénateurs. Nous pouvons exercer une pression sur le PCC. Il a dit que tout le monde sait que le PCC est préoccupé par les Jeux Olympiques à Pékin en 2008. Si le PCC persécute toujours le Falun Gong en 2008, aucun gouvernement ne devrait participer aux Jeux Olympiques à Pékin.

M. McMillan-Scott a dit qu’ils ont vérifié les preuves recueillies par le Groupe d’Enquête Indépendante du Canada. Il a dit qu’en Chine, le massacre continuel de pratiquants de Falun Gong pour le profit se passe à grande échelle, et constitue un crime génocidaire. Mr McMillan-Scott a dit qu’il est certain que le gouvernement Australien critiquera ce qui se passe et soutiendra les pratiquants de Falun Gong et autres prisonniers politiques. Mr McMillan-Scott a espéré qu’une union, comprenant les organisations internationales telles que la Croix Rouge et les Nations Unies, soit créée pour enquêter sur ces sujets.

 

La pratiquante de Falun Gong Zhang Dongfan, parle de ses expériences d'être persécutée.

La pratiquante de Falun Gong Dai Zhizhen et sa fille parlent de leurs expériences de persécution.

 

La pratiquante de Falun Gong Zang Dongfan a parlé de ses expériences d'être persécutée : elle a été arrêtée six fois, envoyée dans des centres de détentions et dans des centres de lavage de cerveaux à deux reprises. Elle a été condamnée aux travaux forcés pendant un an et demi deux fois. Dans les camps de travail, on la forçait à travailler dur 16 heures par jour. La première fois au camp de travail, elle a subi un examen médical physique. Le camp de travail ne lui a pas donné les résultats de l’examen.

La pratiquante de Falun Gong Dai Zhizhen et sa fille sont venues de Sydney pour le séminaire. Elle a raconté aux participants comment sa famille a été détruite par le PCC. Elle a invité tout le monde à lire le rapport d’enquête. Elle a dit : « Ma fille et moi, représentant toutes les femmes et tous les enfants qui sont persécutées par le PCC, demandons aux gens d’agir afin d’arrêter cette persécution. »

Les participants ont discuté de la façon d’attirer l’attention du public sur les prélèvements d’organes et comment encourager les membres du congrès et les sénateurs à exercer une pression sur le PCC.

Après les séminaires, certains participants ont dit aux journalistes qu’ils étaient choqués par les résultats de l’enquête et qu’ils espéraient que le gouvernement australien ferait quelque chose pour arrêter cela.

Paul Kavanagh, un candidat démocrate de Melbourne, a dit qu’il ne savait pas quoi faire, mais il a proposé que le gouvernement australien interdise aux australiens d'avoir des greffes d’organes provenant de telles sources. Il a proposé que le gouvernement australien fasse savoir aux australiens que c’est illégal. Le gouvernement australien a voté des lois afin d’interdire aux citoyens australiens de faire certaines choses dans d’autres pays, telles que l’abus d’enfants. Mr Kavanagh a dit que recevoir des greffes d’organes provenant de sources illégales devrait également être interdit. Il a dit que nous ne devrions pas laisser les Australiens être impliqués et faciliter les prélèvements d’organes.


Version anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/28/77409.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/8/25/136387.html