Le Sunderland Echo (journal du Royaume Uni) : Levez vous contre ces atrocités

 


Écrit par Linda Colling

C’est vraiment incroyable et terrifiant que de telles atrocités puissent se produire en Chine à notre époque.

Je parle de l’assassinat et de la récolte d’organes sur des prisonniers de conscience – greffe de leurs cornées, reins, foie et cœur.

C’est comme si l’holocauste revenait de nouveau, il n’y a qu’en Chine qu’on fait beaucoup d’argent en tuant pour une commerce d’organes florissante.

Pourquoi le reste du monde et nous même continuons-nous à faire du commerce avec ce pays ?

Je crois chaque mot de cette terrible histoire qui m’a été racontée par Zhen, cette minuscule grand-mère, qui a pu s’échapper. C’est la raison pour laquelle j’appose mon nom sur la pétition en ligne demandant qu’on lance une enquête sur les prélèvements d’organes en Chine sur http://petition.fofg.org.uk/organharvesting/

Comme Anne Franck, Zhen a eu à se cacher pendant cinq terribles années parce qu’elle pratique une forme d’exercices lents et une méditation appelée Falun Gong.

Le régime communiste a interdit cette pratique apolitique en 1999, parce qu’elle avait plus de 100 millions d’adeptes. Cette nouvelle méthode Bouddhiste semblable à du Taï-chi a balayé la Chine à compter de 1992 et a été encouragée par les autorités pour son approche d'auto discipline et d'amélioration de la santé – les pratiquants ne fument pas, ne boivent pas et suivent un code moral rigoureux.

Mais le régime par crainte que le Falun Gong ne devienne une force organisée a commencé une répression sans pitié.

Zhen a été enfermée dans une maison de « réforme » où dit-elle, elle a été battue, gavée de force et où ses tortionnaires ont essayé de lui laver le cerveau.

Il y a des millions de personnes qui ne peuvent échapper à ces atrocités et ça a été confirmé récemment dans les nouvelles de la Chaîne 4, quand un ancien Secrétaire d’Etat canadien David Kilgour a publié un rapport d’enquête sur les allégations de prélèvements d’organes sur des pratiquants du Falun Gong vivants en Chine.

Lui et un avocat international des droits de l’homme David Matas ont conclu : « Nous sommes arrivés à la regrettable conclusion que ces allégations sont vraies. Nous pensons qu’il y a eu et qu’il y a toujours aujourd’hui une collecte d’organes à grande échelle sur des pratiquants de Falun Gong non consentants ».

“Leurs organes vitaux, y compris leur cœur, reins, foie et cornée ont été virtuellement saisis pour être vendus à prix fort, parfois à des étrangers qui normalement auraient dû attendre de longues années avant de recevoir des organes de volontaires dans leur propre pays. »*

Le Professeurs Stephen Wigmore, Président du Comité d' Ethique de la Société des greffes britanniques faisant mention en avril dernier des preuves « réellement irréfutables », a condamné la collecte d’organes qui a lieu en Chine comme une violation des droits de l’homme « inacceptable » et a fait appel aux Nations Unis et à l’Organisation Mondiale pour la Santé pour qu’elles lancent une enquête.

Zhen m’a raconté comment le Falun Gong a amélioré sa santé. Mais quand le régime chinois l’a interdit, sa maison a été attaquée tous les deux ou trois jours par des policiers qui prenaient toute littérature qui avait trait à la pratique.

Elle a dit: “Parce que j’ai protesté pacifiquement en faveur du Falun Gong, j’ai été enfermée dans une maison de réforme presque un mois pendant lequel j’ai été battue et gavée de force. Il y avait à peine quelques jours que j’ai été libérée quand ils m'ont dit que j'avais été secrètement condamnée à et que mon arrestation par la police était imminente. »

Deux heures avant la venue de la police, avec son mari ils ont quitté la maison et sont partis se cacher.

Zhen a creusé un trou dans le mur d’une maison abandonnée d’un ami pour s'y faufiler. Pour le cacher elle a mis un meuble de chaussures devant le trou avec des chaussures rangées dessus. Par le trou on accédait à une chambre et c’est dans cette chambre que le vieux couple vivait comme des prisonniers, se cachant, ne dormant jamais dans un lit mais seulement sur le plancher, ne tirant la chasse d’eau des toilettes seulement une fois par jour au milieu de la nuit, récupérant de l’eau goutte à goutte pour ne pas faire de bruit. Elle a dit : « Les fenêtres restaient fermées même quand il faisait très chaud. Il n’y avait pas de chauffage en hiver. On dormait sur le plancher par -20° dehors. Je me recroquevillais dans la couverture et récupéré une petite bouffée de chaleur de mon propre souffle. Je n’allumais pas non plus la lumière. »

Pour la faire renoncer à la pratique, ils ont coupé sa pension et son fils a été obligé de démissionner. Zhen et son mari ont utilisé toutes leurs économies pour survivre.

Zhen se déguisait pour échapper à la police et allait distribuer des dépliants afin de permettre aux gens de connaître la vérité sur le Falun Gong.

Elle a dit: “Dans mon groupe local certains pratiquants ont été tués par le régime communiste alors que d’autres ont été arrêtés. Il y a un grand nombre de pratiquants qui sont forcés d’errer afin de s’échapper à la persécution et si jamais certains sont capturés la famille n’entend jamais plus parler d’eux. Aujourd’hui j’ai de la chance de vivre en Angleterre. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour aider les pratiquants de Chine. Je participe à cette tournée pour permettre à un maximum de personnes d’apprendre ce qui se passe en Chine. Je crois fermement que la persécution cessera quand de plus en plus de personnes connaitront la vérité. » Zhen m’a quittée en larme en disant : « S’il vous plait sauvez ces innocents pratiquants du Falun Gong qui sont persécutés en Chine. »

Edward McMillan - Scott, le MPE conservateur pour Yorkshire et Humber et vice-président du Parlement européen, s’est de nouveau rendu en Chine pour en savoir plus.

A son retour il a dit : « Les organes des prisonniers sont littéralement une marchandise avec un temps d’attente pour des greffes de quelques jours seulement. Près de 400 hôpitaux en Chine se partagent le commerce florissant de greffes avec de la publicité sur Internet pour de nouveaux reins à $60 000 »

“Conversations téléphoniques avec des administrateurs” : « Oui, ca appartient à un Falun Gong, ce sera de la qualité »

M. McMillan- Scott a demandé à rencontrer en urgence l’Ambassadeur de Chine pour l’UE.

Et c’est avec justesse qu’il a dit : « Si les gens à Pékin pensent que c’est de cette façon qu’ils peuvent préparer les Jeux Olympique ils se trompent du tout au tout. »

 

 

 

Méditation : Cette délégation fait partie d'une mission qui fait une tournée à travers le pays afin d’éveiller les consciences sur les atrocités qui disent-ils sont commise par le régime communiste chinois


Traduit de l’anglais sur : http://en.clearharmony.net/articles/200609/35233.html

Version chinoise disponible à : http://www.yuanming.net/articles/200608/55249.html

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/9/4/77641.html

http://fr.clearharmony.net/articles/200609/28705.html