Suisse : Le prélèvement d’organes sur des pratiquants du Falun Gong par le régime communiste chinois choque les habitants de Bâle

[Site Clartés et Sagesse]


“Que font-ils? Est-ce une véritable opération chirurgicale ? » Un groupe d’enfants était choqué par ce qu’ils voyaient. Bien que la pluie ait commencé à tomber à verse, ils sont restés debout silencieusement en attendant une réponse. Ils étaient choqués par la scène qui se déroulait devant eux sur la place Marktplatz de Bâle en Suisse, où un « chirurgien » faisait une « opération » sur un homme allongé sur une « table d’opération » couvert d’un drap taché de sang. A côté de la « table d’opération » un « policier chinois » brandissait un bâton à la main.

 

Les gens lisent attentivement les panneaux d’information.

 

Un pratiquant de Falun Gong a expliqué aux enfants que ce qu’ils voyaient étaient une simulation de ce qui se passait tous les jours en Chine. Les pratiquants du Falun Gong qui vivent selon les principes de Vérité, Compassion et Tolérance sont persécutés par le régime communiste chinois depuis plus de sept ans. Certains pratiquants sont victimes de collecte d’organes pour le profit et leur corps est incinéré pour détruire les preuves. Le pratiquant leur a expliqué que les simulations ont été organisées pour attirer l’attention des gens afin qu’ils aident à mettre fin à la persécution du Falun Gong qui se déroule actuellement en Chine.

Quand la pluie a cessé de tomber de plus en plus de gens sont venus sur la place Marktplatz. Certaines personnes qui attendaient à l’arrêt du bus ont été attirées par la musique douce et fixaient de loin les panneaux d’information. Un pratiquant est allé et leur a donner du matériel de clarification. Certains passants qui passaient au loin se sont rapprochés de la « table d’opération » pour voir ce qui se passait. Les pratiquants leur ont parlé des prélèvements d’organes perpétrés par le régime communiste chinois et leur ont montré les rapports d’enquête sur le sujet. Il y avait aussi des gens qui au début semblaient indifférents et qui ont changé d’attitude en regardant la démonstration des exercices, en lisant les panneaux d’informations et en écoutant les explications des pratiquants. Quand ils ont appris qu’il y avait une collecte de signatures pour une pétition demandant la fin des prélèvements d’organes un grand nombre de personnes sont venues signer.

Un jeune couple venu d’Allemagne s’est arrêté devant la « table d’opération » pendant un long moment. Un pratiquant leur a parlé des collectes d’organes en Chine. Puis en leur montrant la démonstration des exercices du Falun Gong il leur a dit que toute personne qui fait ses exercices en Chine est arrêtée, cruellement torturée et risque même d’avoir ses organes prélevés. En entendant cela l’expression de leur visage a changé et après avoir signé la pétition ils ont demandé des journaux qu’ils pourraient distribuer à d’autres personnes pour les aider à comprendre la vérité sur la persécution en Chine. Un monsieur a dit au journaliste : « Je n’avais jamais entendu parler de telle chose dans le passé. Mon amie et moi-même sommes tellement choqués que nous avons même du mal à parler ! » Il a ajouté : « Je pense que nous devons faire quelque chose. Le gouvernement aussi doit mettre plus de pression sur le régime communiste chinois. Economiquement nous ne pouvons pas tellement compter sur la Chine. » La dame a dit : « la Chine est toujours un pays communiste. Le gouvernement ne se préoccupe pas tellement de ses citoyens. Nous ferons de notre mieux pour vous aider. Nous espérons que tout s’arrangera pour vous. » Ils ont aussi parlé de l’importance d’en parler à de plus en plus de personnes et ils ont ajouté qu’ils parleraient à leurs amis d’Allemagne de ce qu’ils ont vu aujourd’hui.

Une dame occidentale qui revenait de Thaïlande a dit au journaliste que bien qu’elle vivait en Asie c’était la première fois qu’elle entendait parler du Falun Gong et de la persécution des pratiquants du Falun Gong. Puis elle a fait un commentaire sur les prélèvements d’organes par le régime communiste chinois sur des pratiquants vivants : « Ils n’auraient pas dû faire cela. Ce n’est pas digne d’un être humain. Nous devons prendre des mesures pour y mettre fin ! »

“Ce que j’ai entendu et vu aujourd’hui est extrêmement ignoble. Je n’aurais jamais imaginé que de telles choses puissent exister. C’est horrible ! » Quand elle a compris les faits une dame de Serbie a dit à un pratiquant qu’elle n’en avait jamais entendu parler et que la persécution était trop cruelle. Puis se référant aux activités d’information elle a dit : « Ce genre d’activité doit être tenu partout. C’est tellement douloureux d’apprendre la situation des pratiquants de Falun Gong. C’est très bien d’éveiller la conscience des gens sur ce sujet. » Elle a aussi mentionné qu’il y avait beaucoup de Chinois sur sa terre natale et que la plupart n’étaient pas au courant de la persécution. Puis elle a laissé aux pratiquants des informations sur des endroits en Serbie où les Chinois se rassemblent afin que les pratiquants puissent clarifier la vérité aux Chinois de Serbie.

Deux petites filles ont demandé comment les chirurgiens peuvent-ils sans honte pratiquer de telles opérations. Les pratiquants leur ont dit que selon un vieux chirurgien militaire ce genre de choses est organisé par des militaires et que la plupart des prélèvements d’organes sont faits par des chirurgiens militaires sont forcés de le faire sous les ordres des autorités. La fille a dit : « La torture en Chine est tellement cruelle et acharnée. C’est un défi pour l’humanité. C’est tellement horrible, comment peuvent-ils charcuter les gens comme ca ? C’est complètement déraisonnable. Nous devons informer les gens et prendre des mesures pour qu’on y mette fin. »

La nuit est graduellement tombée sur la place Marktplatz. Le grand contraste entre la démonstration gracieuse des exercices du Falun Gong et la brutalité des prélèvements d’organes en Chine a fait que les gens qui se trouvaient sur la place le 26 aout 2006 ont eu un week-end bien différent que d' habitude.


Traduit de l’anglais sur :
http://www.clearharmony.net/articles/200609/35183.html

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/9/4/77643.html

Version chinoise disponible à : http://www.minghui.org/mh/articles/2006/8/29/136644.html

http://fr.clearharmony.net/articles/200609/28654.html