Suède : Déclaration commune de Membres du Parlement suédois tous partis confondus : le PCC doit cesser le prélèvement d'organes sur des personnes encore vivantes

[Site Clartés et Sagesse]


Le matin du 4 septembre, à l’hôtel Sergel dans le centre de Stockholm, en Suède, Helena Bargholtz, représentante du Parti populaire suédois et Membre de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, et Gran Lindblad, membre du Conseil de l’Europe, ont parrainé un forum sous le thème « Enquêter sur l’allégation de prélèvements d'organes de pratiquants de Falun Gong par le Parti communiste chinois ; » Des membres du Parlement tous partis confondus ont assisté au forum.

La Radio Son de l’espoir rapportait le 4 septembre que des télévisions, des radios, des journaux, des représentants de chaque parti, des membres du Parlement, des avocats, des spécialistes, des professeurs, des organisations de droits de l’homme et des organisations non-gouvernementales ont assisté au Forum.

Dai Ying, pratiquante de Falun Gong de Norvège a raconté sa souffrance due à la torture dans les camps de travail chinois. Son œil gauche est devenu aveugle après les chocs de matraques électriques et son œil droit partiellement aveugle.

Dai Ying a dit : “Un jour en mai 2004, à peu près 160 pratiquants de Falun Gong ont été rassemblés dans une salle de conférence. Tout l’équipement apporté de l’hôpital Fushan a été installé dans un bus. Des médecins de l’hôpital ont conduit un examen physique de tous les pratiquants accompagné d' injections forcées . Lorsqu’un médecin m’a fait un électrocardiogramme, il m’a demandé dans le détail si j’avais un quelconque problème de santé. » Ils ont fait des prélèvement sanguins sur chaque pratiquant.

Après l’examen, quelques pratiquants ont disparu et personne n’a su où ils étaient allés. Un garde du camp a dit : « Si vous ne renoncez pas à la pratique du Falun Gong, vous serez transférés à d’autres endroits. » Personne ne sait ce qui est arrivé à ces pratiquants qui ont été transférés.

David Kilgour, ancien Secrétaire d’Etat (Asie-Pacifique) du Canada et l’avocat international des droits de l’homme David Matas ont présenté leur “Rapport sur les allégations de prélèvements d’organes de pratiquants de Falun Gong en Chine ".

Ils ont appelé chacun à prêter attention à la nouvelle forme de mal [apparue] sur cette planète et à aider à stopper le crime de prélèvement d’organes à vif. Ils ont aussi répondu aux questions des participants.
Une conférence de presse a eu lieu après le forum.

A la fin, Helena et Gran ont proposé une déclaration commune : “Le PCC doit cesser de voler des organes”, qui a été co-signée par le Parti démocratique chrétien, le Parti ultra gauche, et le Parti de l’environnement. La déclaration établissait que les initiateurs demandaient au Gouvernement suédois de prendre position avec les autres pays de l’union européenne, le Conseil de l’Europe, et les Nations Unies pour forcer le régime du PCC à immédiatement permettre une enquête sur tous les pratiquants de Falun Gong et les autres prisonniers de conscience détenus dans les prisons, les camps de travail, les centres de détention, les hôpitaux et les institutions mentales. Ils ont aussi demandé au Gouvernement suédois d'aider à arrêter le crime de vols d’organes en Chine.

Original article date: 9/7/2006


Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/9/7/77742.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/9/6/137177.html

http://fr.clearharmony.net/articles/200609/28763.html