Eléments d’enquête : La nouvelle "politique de greffes d'organes" est une couverture qui permet au PCC de poursuivre ses crimes

[Site Clartés et Sagesse]

Le 4 avril 2006 l’Association de Falun Dafa et le site Minghui (Clartés et Sagesse) ont fondé " La Coalition d’investigation sur la persécution du Falun Gong en Chine (CEPFG) ". Cette coalition demande aux personnes de tous les milieux de recueillir des indices qui aideraient l’enquête sur le prélèvement illégal d'organes. Ce qui suit sont quelques indices obtenus récemment. Nous espérons que toutes les personnes qui ont des informations spécifiques à ce sujet, nous aideront à révéler au grand jour les histoires cachées de cette persécution et continueront à exposer la collusion qui existe entre les camps de travaux forcés, les prisons et les hôpitaux en Chine pour persécuter les pratiquants Falun Gong. Ensemble efforçons nous de mettre fin à la persécution.

La prétendue nouvelle "politique de greffes d'organes" n'est rien de plus qu'une couverture pour que le PCC continue de prélever les organes vivants

Récemment, le gouvernement chinois a révisé à répétition sa politique administrative pour les hôpitaux. Les nouveaux règlements ne permettent d'effectuer des greffes d'organe que dans certains hôpitaux.

L'université de Fudan a été certifiée pour les chirurgies de transplantation et l'hôpital de Zhongshan a été choisi pour effectuer des greffes de cœur, de foie et de rein. Par conséquent, autant de greffes de cœur qu’auparavant sont pratiquées à l'hôpital de Zhongshan. Des membres du personnel interne hospitalier ont dit que des greffes de cœur "étaient encore effectuées." Aucune information sur des greffes de foie n’a filtré à l’extérieur. Selon une source fiable, l'hôpital de Zhongshan a effectué des greffes de rein avec des organes de cadavres depuis la nouvelle année chinoise 2007. Il a effectué trois greffes de rein de personnes en état de mort cérébrale selon des personnes initiées. Rien d’autre n'a pu être appris sur la source des reins.

Des experts de la transplantation disent que l'université scientifique et technique de Huazhong est responsable pour répartir les organes des personnes "en mort cérébrale " en Chine. On n'a rien pu apprendre quant à la façon dont les personnes en état de mort cérébrale sont identifiées ni à propos de la méthode de distribution des organes. Apparemment, aucune direction claire n'a été donnée.

Un professionnel a dit que le cœur à transplanter doit être un cœur vivant. Le temps est essentiel. Les greffes de rein et de foie sont plus faciles, car elles peuvent être stockées plus longtemps qu'un cœur. Par conséquent, la possibilité qu'un coeur soit récolté sur une personne vivante est plus grande que pour une greffe de rein ou de foie.

L'information ci-dessus nous indique que les nouvelles règles et les nouveaux règlements administratifs sont de probables couvertures permettant aux greffes d'organe de continuer. Si le nombre d'hôpitaux où la récolte d'organes est effectuée est limité, des restrictions et un contrôle plus serré peuvent être maintenus. Si les nouvelles règles et les nouveaux règlements peuvent vraiment être exécutés, le PCC devrait également adhérer à la Constitution, rendre leur liberté de croyance aux gens et arrêter la persécution du Falun Gong.

Nous ne sommes pas complètement certains de ce que nous avons entendu comme quoi des greffes de cœur continuent à être effectuées en grand nombre à l'hôpital de Zhongshan, mais nous sommes certains que le Parti communiste chinois commet des crimes dans le cadre de sa prétendue "politique de protection". »

Deux hôpitaux de Guangzhou ont reçu un grand nombre d'organes de donateurs non identifiés en 2003 et 2004

Des initiés ont révélé qu'en 2003 et 2004, l'Hôpital de l'Armée de l'Air, route de Dongfeng dans l'agglomération de Guangzhou, province du Guangdong, et l' "Hôpital de Don du Rein "près de l'"Hôpital médical légal" , route de Guanyu dans l'agglomération de Kunming, province du Yunnan ont souvent reçu des organes (principalement des reins) de donateurs non identifiés. Entre cinq à dix (reins) ont été apportés à l' " Hôpital de l'Armée de l'Air " en moyenne tous les deux à trois jours, et entre dix et vingt (reins) ont été amenés à l' " Hôpital de Don du Rein" approximativement tous les deux à trois jours.

Nous avons été informés que ces organes sont habituellement arrivés tard la nuit. Les livraisons ont été remises à une escorte de police en civil, pistolets aux poings. Plusieurs jours plus tard, la police en civil a reçu de grosses sommes d'argent comptant à l'hôpital. La plupart des patients de greffe de rein étaient des étrangers.

La rumeur est que tous les reins venaient de pratiquants de Falun Gong. Personne n’a pu penser à n'importe quelle autre source, étant donné la grande quantité de reins disponibles.

Le temps d'attente pour les greffes de rein à l'hôpital No7 de Zhengzhou est d'un mois

En 2007, un de mes amis et moi-même avons demandé à l'hôpital du No7 de Zhengzhou de la province du Henan combien de temps cela prenait pour obtenir des reins pour une greffe de rein. On nous a dit : " un mois." Je me suis enquis du coût et on m’a dit : " 100.000 yuans. "

L'Hôpital des tumeurs de l'Armée de l'Air de Sichuan Chengdu récolte des organes pour un grand nombre de greffes d'organe

Le matin du 10 août 2007, j'ai rendu visite à un parent à l'Hôpital des tumeurs de l'Armée de l'Air de Chengdu dans la province du Sichuan. Il y avait une vieille dame attendant quelqu'un à l'entrée. Je suis allé vers elle et j'ai engagé la conversation.

J'ai demandé : « Vous occupez-vous d'un patient dans l'hôpital? »
Elle a répondu : « Non, je vis ici. Ma fille est l'anesthésiste. Je fais de petits travaux dans l'hôpital. »
J'ai demandé : « Vous paraissez en bonne santé. J'ai entendu que cet hôpital pouvait transplanter des reins! »
Elle a répondu : « Oui, cette construction là-bas est pour les greffes de rein. »

Je lui ai dit que depuis les anciens temps, les chinois ne feraient rien prélever du cadavre d'un membre de leur famille. J'ai demandé qui était disposé à vendre les organes de leurs parents, ou à les donner ? Je lui ai également dit qu'il avait été révélé que le PCC récolte des organes de pratiquants de Falun Gong encore vivants pour le profit.

La dame a dit : « Ah, je me rappelle maintenant. » Un jour je suis allé à la maison après le travail et j'ai vu un dépliant à ma porte. Cela parlait du prélèvement d'organes à vif de pratiquants de Falun Gong. Elle a dit : « Je m'en rappelle maintenant que vous l'avez mentionné. L'année dernière, cet hôpital a effectué 8 greffes de rein en un jour, et 15 à 16 greffes de rein en une période de deux jours. J’étais très occupée à faire les petits travaux »

J'ai demandé : « Est-ce parce que la prison a beaucoup de criminels condamnés à mort. Il n’y en a maintenant probablement pas beaucoup n'est-ce pas ? »

Elle a dit : " Il y a encore des criminels condamnés à mort. Il y a toujours de nombreux patients en attente de reins dans l'hôpital. Un homme de plus de 60 ans a reçu un rein d'un jeune de quatorze à quinze ans. Mais il a dû être retiré après plusieurs jours. Il n'était pas compatible! J'ai pensé en moi-même, une vie de quatorze à quinze ans a été détruite comme cela.

J'ai alors parlé avec un garde de sécurité. J'ai mentionné qu'un de mes parents avait besoin d'un rein. J'ai demandé s'il y avait beaucoup de reins disponibles ? Il a dit : " Qui est disposé à donner des organes ? Ils sont tous prélevés de force. Si vous voyez beaucoup de policiers imposer la loi martiale et des gardes en poste, c'est que la prison amène les prisonniers. Ils sont tous amenés ici de force. Les membres de famille ne sont pas informés de cela. Beaucoup de gens attendent des organes dans l'hôpital. "

La Division chirurgicale du Centre des maladies du rein de l'armée a par le passé effectué 24 greffes de rein en un jour

La Division chirurgicale de l'hôpital No 3 de l'Université de Xinqiao est le centre des maladies du rein pour toute l’armée. Elle exécute un grand nombre de greffes d'organe. Elle est probablement le plus grand centre de la sorte en Chine.

Ce qui suit sont des informations statistiques sur les greffes de rein dans cet hôpital : "Depuis 2002, il a effectué 2.590 greffes de rein. Depuis 1998, les chirurgiens ont effectué en moyenne 180 transplantations de rein par an. J'ai entendu que les chirurgiens ont effectué ces dernières années 24 opérations de greffe de rein en un jour. " Cela prouve clairement qu'il doit y avoir une banque énorme d'organes vivants avec des donateurs non consentant.

 

Traduit de l’anglais le 30 septembre 2007

Version anglaise disponible à : http://clearwisdom.net/emh/articles/2007/9/26/89932.html

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2007/9/17/162387.html

http://fr.clearharmony.net/articles/200709/35383.html