La meilleure décision que j’ai jamais prise : Réflexion sur ma première année en tant que pratiquant de Falun Dafa

[Site Clartés et Sagesse]

 

(extrait du livre "Le coeur et l’esprit s’élèvent : le pouvoir du Falun Dafa" )

[ L’article suivant est paru dans le livre Le cœur et l’esprit s’élèvent—Le Pouvoir de Falun Dafa, publié pour la première fois par les éditeurs de Minghui/ Clearwisdom en 2006. Les nombreuses histoires courtes de ce livre ont été écrites par des gens de tous âges, de différents pays, et de toutes les couches sociales. Elles sont très personnelles et uniques, et cependant, partagent un thème commun : l’immense croissance spirituelle inhérente à la pratique du Falun Gong. [Pour plus d'informations ou commander le livre(en anglais pour l'instant) allez à l'adresse : http://www.mhbooks.org/mhbooks/index.php?target=products&product_id=29937&sl=EN]

En grandissant, et en faisant l'expérience de nombreux hauts et bas dans ma vie, je me sentais triste et désolé d’être né dans un monde où les gens luttent quand on empiète le moins du monde sur leur propres intérêts . ‘’Pourquoi l’humanité est-elle tombée si bas et devenue si corrompue ?’’ me demandai-je désespéré. ‘’Où puis-je trouver une parcelle de terre pure ? ‘’ De l’école élémentaire au collège, j’avais souvent le désir d’explorer les mystères de la vie.

En 1998, j’ai été diplômé d’une université et commencé ma carrière. Je n’ai jamais cessé ma recherche de la signification de la vie. J’ai tenté de découvrir des réponses dans des livres de tout genre : philosophie, Bouddhisme, histoire, etc. Je prenais un livre plein d’espoir, mais je finissais par le reposer déçu.

Finalement, j’ai cessé de chercher les réponses. J’ai mis mon cœur dans la poésie, la littérature, la musique et me suis amusé avec des amis. Bien qu’occupé, j’avais le sentiment d’être perdu et ressentais un chagrin profond, tellement, qu'il m'arrivait d'éviter les autres.

Apparemment par hasard , quelque chose s’est produit qui a changé ma vie à l’époque de la Nouvelle Année chinoise 2002.

Juste avant que les festivités de la Nouvelle Année chinoise commencent, j’ai reçu plusieurs mails au sujet du Falun Gong. Ils déclaraient que la persécution de Falun Gong était la ‘’plus grande injustice de l’histoire,’’ et que la ‘’Télévision Centrale de Chine avait monté un coup contre le Falun Gong.’’ Parce que les informations dans les mails étaient très différentes de la propagande officielle, j'ai pensé que ce n’était pas très crédible

Je suis revenu dans ma ville natale pour le Nouvel An chinois. Alors que je discutais avec mon père, qui est policier, j’ai appris que les pratiquants de Falun Gong ne sont en effet pas comme les personnes décrites dans les média chinois. Au contraire, ils sont réellement de bonnes personnes, d’étonnamment bonnes personnes. Je fus très surpris et en même temps confus . ‘’ S’ils sont de si bonnes personnes,’’ me demandais-je, ‘’alors, pourquoi est-ce que le gouvernement fait circuler un si grand mensonge et n’épargne aucun effort contre eux ?’’

Après le Nouvel An chinois, je suis revenu travailler dans l’agglomération A. Mené par la curiosité, j'ai tenté d’utiliser Internet pour obtenir plus d’informations sur le Falun Gong. Je voulais visiter le site Internet Minghui/Clearwisdom et voir ce qu’était Falun Gong. Ne pouvant franchir le blocus Internet, j'ai rendu visite à la mère d’une collègue en apprenant qu’elle pratiquait le Falun Gong.

Cette dame m'a parlé gentiment du Falun Gong et décrit sa situation familiale. Elle m'a parlé des changements qu’elle avait expérimentés depuis qu’elle avait commencé à pratiquer en 1996. Elle m'a dit que toute sa famille vivait en harmonie jusqu’en 1999, lorsque le Falun Gong avait commencé à être diffamé et persécuté par Jiang Zemin et le Parti communiste chinois. Entendre son histoire était comme me réveiller d’un rêve. Je fus choqué par ce qui était arrivé sur la terre de Chine.

Rentré chez moi, j'ai regardé le VCD qu’elle m’avait donné. La vidéo montrait un fermier âgé allé à pieds marché Place Tienanmen depuis la province du Shanxi juste pour dire aux gens que Falun Dafa est bon. Tout le long de son voyage, il avait vécu et dormi dehors, et avait usé neuf paires de chaussures. La vidéo montrait comment le gouvernement avait détourné la signification de l’appel qui avait eu lieu 25 avril 1999, mais l’image montrait les faits : prés de dix mille pratiquants de Falun Gong avaient pacifiquement fait appel au gouvernement. C’est un gouvernement qui a la réputation d’être brutal. Cependant, tant de personnes, sachant qu'elles pourraient faire face à la mort, étaient prêtes, sans considérer leur propre vie, à faire appel au nom du Falun Gong. Ils semblaient si calmes, si paisibles, et si imperturbables.

Voici un groupe de citoyens qui étaient prêts à un tel sacrifice, non pour la renommée, ni pour leur propre intérêt, mais seulement pour clarifier les faits à chacun. Je fus profondément touché par leur extraordinaire héroïsme. Lorsque je vis que les gens continuaient à aller Place Tienanmen lever leurs bannières avec les mots : ‘’ Authenticité-Compassion-Tolérance,’’ même lorsque la police les battait, je n'ai pu m'empêcher de pleurer. Avec des actes extraordinaires, ces personnes faisaient montre d’un altruisme incroyable et d’une grande vertu ! Ils utilisaient leurs vies pour protéger la bonté, défendre la justice, et appeler à la conscience. En un instant, les bannières qu’ils brandissaient au-dessus de leurs têtes avec les trois mots : ‘’Authenticité-Compassion-Tolérance,’’ m’ont fait comprendre ce qu’ils faisaient. A ce moment, j’ai pris la meilleure décision de ma vie, une décision que je ne regretterai jamais : ‘’ Je veux être l’un d’entre eux.’’

Ce jour là, le 3 mars 2002, j'ai déclaré à mes amis: ‘’ Je veux être un pratiquant de Falun Gong.’’ En voyant leurs regards stupéfaits, je leur ai dit sérieusement:’’ Les pratiquants de Falun Gong ont été faussement accusés. Ils sont de bonnes personnes, et ils sont persécutés ! Je vais le dire à tout le monde. Je connais la vérité de la persécution !’’ Dans l’atmosphère de violence et d’intimidation en Chine, et par souci de ma sécurité, mes amis ont appelé immédiatement mon père et lui ont appris ces nouvelles choquantes. Mon père s'est précipité pour me voir dés le lendemain.

Il m’a longuement fait la morale, et j’ai aussi entendu ma mère pleurer au téléphone. Ils étaient profondément blessés par ma décision ‘’impulsive’’. Mon père savait que Falun Gong était bon. A ses yeux, cependant, j’étais comme un papillon de nuit volant vers une flamme ; ma mère ne comprenait pas la vérité, et elle croyait qu’une personne devait simplement suivre le courant en toute situation. Ils ont fait pression sur moi pour me faire abandonner mon choix. Mon père m’a même menacé de rompre nos relations pére-fils.

Parce que j’avais choisi de cultiver Falun Gong, ma famille serait peut-être divisée, je pourrais perdre mon emploi, et être jeté en prison et persécuté à n’importe quel moment. Soudain, je faisais face à une pression que je n'avais connu jusque là. A ce moment, j'ai commencé à faire moi même l'expérience des inimaginables difficultés derrière chaque étape et chaque décision prises par ces pratiquants de Falun Gong. La scène de la Place Tienanmen où les bannières étaient sans cesse levées par les pratiquants a surgi dans mon esprit. Du fond de mon âme, une voix m'a dit : ‘’ Pour la justice, pour la compassion, je n’abandonnerai jamais !’’ Finalement, j’ai dit à mon père : ‘’ Papa, je ne regrette pas ma décision. Même si je dois être jeté en prison et battu à mort, je ne le regretterai pas.’’ Sachant qu’il ne pouvait changer ma décision, mon père s’en alla déçu et inquiet trois jours plus tard. .

J'ai commencé à étudier les livres de Maître Li, de Points Essentiels pour un Avancement Assidu et Guider le Voyage, à Zhuan Falun. Bien que ma compréhension ne fut pas profonde, mon âme était profondément touchée, encore et encore. J'étais touché et convaincu par les principes profonds de la Loi. Mon souhait de cultiver est devenu de plus en plus ferme. Tous mes doutes sur la société humaine et la vie ont disparu. Je ne me plaignais plus de vivre dans un monde plein de mal et de tromperie. Je ne me sentais plus perdu parce que manquais de but et de direction dans la vie. Je ne me sentais plus triste pour tous ces etres qui ne pouvaient échapper au malheur d’avoir des sentiments comme le ressentiment et la haine. Au contraire, je me sentais chanceux de vivre à l’époque où Falun Dafa est diffusé dans le monde. Je me sentais fier d'avoir choisi e chemin de la ‘cultivation’ parce que c’est le chemin le long duquel je peux retourner à mon vrai moi. Je me sentais joyeux et encouragé par la grâce infinie et la compassion venues dans le monde humain.

J'ai commencé à apprendre les exercices, et suis passé de la position avec une seule jambe croisée à la position avec les deux jambes croisées. J’endurais la fatigue durant la méditation debout, et l’inconfort de la méditation assise. Je suis devenu plus convaincu que Falun Dafa répondait à son nom et à sa réputation. De même, ma confiance dans la pratique a grandi.

Regardant en arrière ces quelques dernières années, j’ai changé, d'être hostile envers Dafa à devenir un pratiquant Dafa. Je suis reconnaissant au pratiquant inconnu qui m’a envoyé le mail, à mon père, et à la mère de ma collègue. Sans eux, je continuerais à errer sur un chemin ne menant nulle part. De la cultivation personnelle à la validation de Dafa, je suis reconnaissant pour toute l’aide et les encouragements de mes compagnons pratiquants. Je suis aussi reconnaissant pour l’enseignement et les nombreuses opportunités d’éveil fournies par le Maître. Ce n'est qu'avec cette aide et ce soutien que je suis capable de m’améliorer étape par étape.

La plupart de mes amis pensent que ce choix de ma part est plutôt stupide; ils se sentent même désolés pour moi. Pour quelqu’un qui n’a pas expérimenté la ‘cultivation’ de première main, je peux comprendre leur confusion, mais lorsque le cœur d’une personne est plein de la vérité de l’univers, alors les gains personnels deviennent insignifiants. Rien ne peut faire vaciller la croyance ferme d’un pratiquant dans les principes universels et la vérité.

Date de l’article original : 7/10/2007

Version anglaise disponible à :
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/10/7/90252.html

http://www.vraiesagesse.net/news/0710/19/E75892_03_20060726_fr.htm